Championnat des clubs vétérans. Du bronze pour nos séniors.

Mardi 4 septembre 2012 signait la dernière journée du championnat départemental par équipes vétérans. Nos protégés se présentaient à Vienne avec la volonté de réussir et de bien faire. Mais ce n’était ni simple ni facile, car des éléments clés de la formation n’étaient point présents. Marc, excusé, avait annoncé de longue date son absence à cette rencontre, Bernard, opéré récemment à qui l’on souhaite un prompt rétablissement, et enfin Jacques, parti en vacances.
Donc il fallait trouver des remplaçants pour compléter la sélection, Rémi contacté donnait son accord mais un événement familial le privait de cette compétition. Les choses se compliquaient pour notre Présidente et capitaine. Mais notre club est riche, riche de personnes de bonne volonté, de joueurs à l’esprit club, qui n’ont pas hésité à répondre présent alors qu’ils ne s’étaient pas engagés dans cette aventure. Merci à eux, merci à Claude et merci à Jean-Pierre, d’avoir fait l’effort pour éviter un honteux forfait à notre équipe.
Alors c’est sur, ce n’était pas simple de se déplacer chez le second pour accrocher une victoire, voire un nul, car VIENNE, n’avait commis qu’un petit faux pas à SEYSSINS.
Si le matin, la victoire pour nos bleuets était acquise avec l’abandon de l’adversaire, le meilleur restait pour la fin. Le premier contre le second, et malgré une bonne volonté évidente et un cœur plein de bonnes intentions, ça n’a pas suffit. Nos séniors s’inclinaient sur des jeux lisses et peu sélectifs utilisés pour l’occasion, le temps de la réfection du boulodrome.
Cette défaite fait dégringoler nos petits bleus à la troisième place au jeu du goalavérage. Ils accrochent le bronze, faute de prendre l’or et un tour supplémentaire au niveau régional. Une déception, pour ceux qui ont, tout au long de l’année, participé et cru en ce groupe, privilégiant l’équipe à l’individualisme, pour porter fièrement les couleurs du club.
Mais enfin tout n’a pas été gris dans cette journée à l’image de KADER de ASPFC PÉTANQUE, qui s’était déplacé à FRONTIGNAN fin août, et qui a remis à Robert, surpris et très touché par ce geste, un maillot de l’organisation du championnat de France doublette Provençal.
Voilà un bel exemple de solidarité qu’il fallait noter, car ces petites attentions sont trop peu fréquentes dans notre monde souvent égoïste.

Laisser un commentaire